Aménagement de combles

Mise à jour en septembre 2021

Comment savoir si vos combles sont aménageables ou pas ?

Il existe 2 types de combles en France : les combles à fermettes dites industrielles ou en « W » et les combles à fermes traditionnelles. Vous entendrez également parler de combles de combles habitables et de combles perdus (réputés non aménageables).

Comble traditionnelle versus à fermettes industrielles – Velux
  1. Les combles à fermettes industrielles (aussi appelées « en W »)
  2. L’espace entre les fermettes (appelé entraxe) est en général de 0.60m, limitant en l’état toute création de surface habitable.L’aménagement ne sera possible qu’avec une modification de la charpente existante et généralement du plancher, qui n’est que rarement conçu pour supporter les charges issues d’un usage d’habitation.
    Exemple de modification de charpente pour l’aménagement de combles à fermettes industrielles
  3. Les combles à fermes traditionnelles
  4. Facilement aménageables, les charpentes de ces combles sont constituées de plusieurs fermes assez espacées pour créer un volume habitable et donc permettre l’aménagement de vos combles. De plus, les planchers sont généralement porteurs et donc pourront supporter les charges normales d’un usage d’habitation. A faire vérifier tout de même par l’entrepreneur / artisan.

Hauteur sous plafond dans les combles

Si la hauteur sous plafond de vos combles est inférieure à 1,80m et que la pente de votre toiture est inférieure à 30° (degrés), nous vous conseillons d’orienter votre projet vers une surélévation de toiture / maison.

9 points à vérifier / checklist pour un aménagement de combles

Nous vous conseillons de vérifier les points suivants qui sont déterminants pour établir un devis / estimatif de prix pour vos travaux d’aménagement.

  1. Existe-t-il une trappe ou un escalier pour accéder à vos combles ?
  2. Existe-t-il un plancher ou l’isolant au plancher est à nu / visible ? Pouvez vous marcher sur vos combles ?
  3. Vos combles sont-ils déjà raccordés à l’électricité ?
  4. Existe-t-il déjà des ouvertures / fenêtres de toit à vos combles ?
  5. Votre toiture est-elle déjà isolée ? Isolant au plafond ou sous le tuiles ?
  6. Vos combles sont-ils ventilés mécaniquement ?
  7. Pouvez-vous vous déplacer facilement dans vos combles ? Y a-t-il des des fermettes industrielles ou des renforts centraux ?
  8. Un conduit de cheminée est-il présent ? Si oui, est-il déjà coffré ?
  9. Avez vous déjà eu des problèmes de fuites sur votre toiture ?

Quelle autorisation ? Faut-il un permis de construire ou une déclaration de travaux ?

Le cas où vous êtes dispensé d’une autorisation de travaux ou de permis de construire est :

  1. Vous n’êtes pas situé dans une zone protégée / bâtiment de France,
  2. Vous augmentez votre surface de plancher de moins de 5 m²,
  3. Vous ne créez pas d’ouverture / fenêtre / pas de modification de toiture.

Sinon, voici un tableau récapitulatif pour savoir si vous devez déposer une déclaration de travaux ou un permis de construire pour l’aménagement de vos combles :

Type d’aménagement & types d’autorisationDéclaration de travauxPermis de construire
Pose d’un Velux / fenêtre de toit / lucarne …OUINON
Modification toitureNONOUI
Création de surface de plancher inférieure à 5 m²NONNON
Création d’une surface de plancher entre 5 et 20 m² (40 m² si votre maison est située dans une ville / commune avec un PLU)OUINON
Création d’une surface de plancher supérieure à 20m² (40 m² si votre maison est située dans une ville / commune avec un PLU)NONOUI
Si après aménagement, la surface totale de votre maison (avec combles aménagés) est supérieure à 150 m2 : la surface créée doit être inférieure à 20 m2OUINON
Si après aménagement, la surface totale de votre maison (avec combles aménagés) est supérieure à 150 m2 : la surface créée peut être supérieure à 20 m2NONOUI
Documents officiels / CERFACERFA n°13703*06CERFA n°13406*06

Superficie de vos combles

Dans le cas où la surface habitable totale de votre maison ou appartement (en comptant l’aménagement des combles) dépasse 150m², vous devrez faire appel à un architecte, consultez notre dossier « travailler avec un architecte : prix, engagement, missions« ).

Comment bien aménager vos combles ?

En France, plus de la moitié des aménagements de comble concernent des chambres (chambre d’enfant ou suite parentale avec salle de bains) viennent ensuite l’aménagement en pièces de vie (cuisine, salle de jeux, salle de projection,…) et enfin les coins bureau / espaces de travail.

Voici nos conseils pour bien aménager vos combles :

  • Lumière / fenêtres et qualité de l’air dans vos combles

    Les besoins en éclairage naturel / fenêtres et/ou aération (pour l’aménagement d’une pièce d’eau par exemple), sont également à bien considérer dans votre projet d’aménagement de combles et notamment dans l’obtention d’autorisation de travaux ou permis de construire. Par exemple, en centre ville ou zone classée, les Architectes des Bâtiments de France (ABF) vous imposeront des dimensions et matériaux à utiliser pour respecter une cohérence architecturale entre votre projet et la zone de votre habitation.Ne négligez pas l’apport de lumière / création de fenêtres dans vos combles, surtout s’il s’agit de l’aménagement d’une pièce de vie (salle de jeux, bureau utilisé tous les jours,…). Les professionnels s’accordent à dire que la surface vitrée d’un comble doit être au minimum égale à 1/6 de la surface totale du comble aménagé. Si vous aménagez des combles de 30 m², la surface totale idéale de vos ouvertures / fenêtres de toit,… devrait être de 5 m².
  • La résistance du plancher

    La résistance du plancher (et spécifiquement des solives supportant le plancher) est obligatoire pour pour savoir si vos combles sont aménageables en l’état. Seul un artisan / professionnel pourra valider ce point (à moins que vous n’ayez une trace écrire par le constructeur ou architecte de votre habitation). Pour faire un premier état des lieux, vous pouvez observer l’état de vos solives et leur espacement : plus elles sont proches les unes des autres, plus elles pourront supporter des charges importantes.

    En étage, la norme veut qu’un plancher de comble doit pouvoir supporter une charge minimale aussi appelée charge d’exploitation de 150kg/m².
  • Quel accès / escalier pour accéder à vos combles ?

    Enfin, l’accessibilité aux combles nécessite également une étude préalable. Comment peut on accéder à vos combles ? Faut-il prévoir une trémie ? Quel type d’escalier pourra prendre place (escalier droit, tournant, colimaçon) ? … L’escalier doit être placé en respectant à la fois les espaces de circulation à l’étage du bas mais également en fonction de la hauteur sous vos combles à l’arrivée de l’escalier (pour un vrai confort d’utilisation, ne pas placer l’arrivée de l’escalier à une hauteur sous plafond inférieur à 2 mètres).
Accès aux combles

Escalier gain de place

L’escalier le plus souvent utilisé dans l’accès au comble est l’escalier dit « quart tournant bas ». En effet, cet escalier a une faible emprise au sol et donc un faible encombrement. Il existe un fabricant d’escalier colimaçon spécial gain de place : le fabricant EEstairs qui permet de placer un escalier dans seulement 1 m² !

Si vous souhaitez vous inspirer de notre sélection d’escaliers gain de place, regardez notre vidéo :

Photos de combles aménagés

Trouvez l’inspiration en photos pour l’aménagement de vos combles en salle de bains, chambres, petit salon, coin TV, salle de jeux, …

Photos de combles aménagés en chambre

Comble aménagé en chambre avec verrière

Photos de combles aménagés en salle de bains

Salle de bains sous comble avec baignoire, toilette et bidet
Salle de bains sous comble avec baignoire, toilette / WC et bidet
Salle de bains sous comble avec douche à l'italienne
Salle de bains sous comble avec douche à l’italienne
Salle de bains sous comble avec baignoire / douche
Salle de bains sous comble avec baignoire / douche
Salle de bains sous comble avec douche à l'italienne et toilette / WC
Salle de bains sous comble avec douche à l’italienne et toilette / WC

Photos de combles aménagés en cuisine

Comble aménagé en cuisine ouverte et épurée (matériau utilisé : Viroc)

Prix pour un aménagement de combles

Quels artisans pour votre aménagement de combles ?

Voici nos conseils pour sélectionner vos artisans :

  1. Faites appel au minimum à 3 artisans différents pour pouvoir comparer les choix techniques et les prix,
  2. Lorsque vous rencontrez les artisans et avant qu’ils ne vous fassent parvenir leur devis, demandez leur d’être les plus descriptifs possible pour chaque ligne de leur devis et de bien indiquer le coût horaire de leur main d’œuvre et ainsi que les différentes marques et modèles des matériaux / appareils qu’ils vous proposent d’installer. C’est uniquement sur ces 2 critères de prix que vous pourrez les comparer entre eux. Sans un descriptif précis des matériaux et appareillages, il vous sera difficile de les comparer objectivement.
  3. Plus un artisan est précis dans son devis, plus vous pouvez avoir confiance,
  4. Si vous avez le temps, n’hésitez pas à leur demander au moins 1 référence que vous pourriez contacter pour vous assurer de la qualité de leur travail.
Retour haut de page