Accueil  /   Isolation thermique & phonique  /   Prix pour l’isolation de combles perdus

Prix pour l'isolation de combles perdus

Coût / Prix moyen au m², aides / subventions de l'état et devis comparatifs

En rénovation énergétique, l’isolation de comble perdu est un chantier à passer en priorité si vous hésitiez entre différents travaux.

Isolation par soufflage dans les combles perdus

Isolation par soufflage dans les combles perdus

Le prix de votre isolation de comble dépend de 2 éléments :

  1. le prix d’achat de l’isolant : les prix oscillent fortement entre isolants classiques et isolants naturels. L’important étant la performance, c’est à dire la qualité de la résistance thermique. Sachez que l’épaisseur d’isolant intervient pour moins de 10 % dans le coût total des travaux (donc ne lésinez pas !). Si vous n’aviez pas de limite de budget, nous vous conseillons de faire le choix d’un isolant naturel.
  2. Le prix de la pose de l’isolant qui dépend de la technique utilisée (en rouleaux, soufflage panneaux,…) et de la difficulté d’accessibilité à la comble pour réaliser les travaux. La main-d’œuvre, la préparation du chantier ainsi que le matériel constituent les coûts les plus importants dans un projet d’isolantion de combles perdus.

Voici notre tableau comparatif des prix pour réaliser l’isolation de vos combles perdus, en fonction de l’isolant choisi et du type de pose :

Type de pose de l’isolation de combles perdus Prix moyen au m² (isolant + pose)
Par soufflage (isolant en vrac) Prix total de l’isolation : de 20 €/m² à 30 €/m² en fonction de l’isolant choisi.

Exemples de prix d’isolant en vrac (pour isolation par soufflage) pour une résistance thermique de 7 m2.K/W:
– Ouate de cellulose : environ 9 €/m²
– Laine de roche : environ 14 €/m²
– Laine de verre : environ 11-12 €/m²
– Laine de coton : environ 15 €/m²
– Fibre de bois : environ 15 €/m²

Par rouleaux ou panneaux Prix total de l’isolation : de 25 à 50€/m² en fonction de l’isolant choisi.

Aides, crédit d’impôts et subventions de l’État pour l’isolation de combles perdus

Afin de répondre aux exigences de la réglementation thermique et pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt de transition énergétique (CITE) dédié à l’isolation des combles perdus, la résistance thermique « R » de vos matériaux devront être ≥ 7 m2.K/W.

Ce crédit d’impôt n’est valable que si la maison rénovée est votre résidence principale, achevée depuis plus de 2 ans et que les travaux sont réalisés par des professionnels labellisés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

L’isolation de vos combles perdus peut alors vous faire bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 30 % pour l’acquisition et la pose de matériaux isolants.

Les dépenses sont limitées à 150 €/m² pour une isolation par l’extérieur et à 100 €/m² pour une isolation par l’intérieur.

Le crédit d’impôt vous est alors versé suite à votre déclaration d’impôts sur vos revenus : que vous payiez ou non des impôts, vous recevrez un chèque de l’État.

D’autres aides et subventions sont disponibles :

  • TVA réduite au taux de 5,5%,
  • aides de l’Anah,
  • éco-prêt à taux zéro (en fonction de vos revenus),
  • primes énergie,
  • Pacte Énergie Solidarité : bénéficier d’une isolation des combles à 1 euro pour 70 m2, puis de 10 euros le m2 supplémentaire – en fonction de vos revenus, les plafonds sont définis par l’Anah.

Les artisans certifiés RGE sont également formés et ont un niveau d’information à jour pour vous orienter dans l’obtention de ces aides. Vous avez également la possibilité d’appeler l’Espace Info Énergie (service du ministère du logement) au 0808 800 700 du lundi au vendredi de 9 h à 18 h.

Besoin d’un artisan pour l’isolation de vos combles perdus ?

Nous vous mettons en relation avec les professionnels de l'isolation de combles disponibles sur votre région. Recevez jusqu'à 5 devis de professionnels qualifiés en isolation. Comparez les prix avant de choisir le meilleur !
Specifiez svp
Specifiez svp