Maison passive : schéma et définition

La Maison Passive, appelée aussi ‘PassivHaus’ (modèle allemand), ‘Minergie’ (modèle suisse), … par les experts ou « maison sans chauffage » par les néophytes, repose sur l’utilisation intelligente de la chaleur passive du soleil, une isolation très performante (des murs, des fenêtres, etc…), l’absence de ponts thermiques, le contrôle de la ventilation ainsi qu’une très bonne étanchéité à l’air.

La maison passive n’est donc pas une maison écologique mais un concept global de construction saine et durable utilisant des techniques fiables et pérennes.

 

Schéma classique d’une maison passive © Passivhaus Institut

La maison passive utilise au mieux toutes les sources de chaleur disponibles, comme la chaleur corporelle ou celle apportée par le soleil, réduisant ainsi au maximum les besoins en chauffage.

Le choix des fenêtres, les vitrages et l’enveloppe composée d’une isolation extrêmement efficace dans les murs extérieurs, les toits et les sols qui permettent de garder la chaleur à l’intérieur.

L’air frais sans courant d’air est fourni par une ventilation mécanique contrôlée (VMC et type inaudible (25 db)) qui récupère la chaleur de l’air sortant pour réchauffer l’air entrant. Attention, il est primordial que les besoins en chauffage soit inférieur à 10-15 kw/m² habitable si vous voulez que la VMC soit efficace pour chauffer votre maison.

Une maison passive consomme 90% d’énergie de moins qu’une construction traditionnelle (avant la norme RT 2005). La consommation d’énergie d’une maison passive est de l’ordre de 15 kWh par m² et par an soit 1,5 L. par m2 et par an d’équivalent pétrole.

Pour rappel une maison BBC consomme entre 40 à 65 kWh/m²/an.

Enfin, il important de prendre en compte les données géographiques de la région dans laquelle vous allez faire construire votre maison passive : on ne peut définir un modèle de maison standard pour toute la France car notre pays connaît grosso modo quatre types de climats : semi-continental, océanique, méditerranéen et montagnard. Votre maison passive devra donc être réalisée en fonction de votre climat, orientation du terrain, …

Trois critères d’éligibilité à la norme PassivHaus / Maison passive

  1. Besoins en chauffage < 15 kWh/(m2.a) ou puissance de chauffe < 10 W/m2
  2. Étanchéité de l’enveloppe : n50 ≤ 0,6 h-
  3. Besoins en énergie primaire totale (électroménager inclus) < 120 kWh/(m2.a)

Retour haut de page