Prix rénovation électrique

Le coût pour la rénovation électrique d’une maison ou d’un appartement varie de 90 à 120 €/m² pour une rénovation électrique partielle (sans chauffage), 130 à 160 €/m² pour une rénovation électrique totale (mais sans chauffage) et plus de 200 €/m² à rénover pour une rénovation électrique complète avec chauffage. Ces prix comprennent la fourniture des équipements électriques ainsi que leur installation par un électricien professionnel.

Tableau des prix au m² pour une rénovation électrique

Calculer le coût des travaux d’électricité / refaire une installation par un électricien

Type de rénovation électriquePrix au m2 (HT*)Travaux électriques concernés
Rénovation électrique partielle sans chauffage90 à 120€ / m²Mise aux normes électriques avec changement du tableau électrique (norme NFC 15-100) ainsi que la mise à la terre. Remplacement si nécessaire de certains câbles, prises ou interrupteurs notamment dans la salle de bains et cuisine pour mise en conformité.
Rénovation électrique complète sans chauffage130 à 160€ / m²Installation d’un tableau électrique normalisé, mise à la terre, changement de l’ensemble du réseau de distribution protégé par une GTL (Gaine Technique Logement) et boitiers DCL (Dispositif de Connexion Luminaire). Installation de prises et interrupteurs tous les 3 mètres (recommandé par les électriciens pour un maximum de confort d’usage). Mise en sécurité de l’ensemble de votre installation suivant la norme NFC 15-100.
Rénovation électrique complète avec chauffage inclus160 à 220€ / m²Mise à neuf / installation de nouveaux radiateurs électriques + rénovation totale de l’installation électrique – cf. ligne ci-dessus. Déplacement et ajout de prises , création de va-et-viens, …
* La TVA en rénovation varie de 10% si vous êtes particulier (résidence principale ou secondaire construite depuis plus de 2 ans) à 20% si vous êtes professionnel.

Détail des prix des travaux d’électricité

Prix TTC fourniture et pose incluse avec une TVA de 10% dans le cas d’une rénovation chez un particulier

Travaux électriquePrix TTC
Changement d’un tableau électrique750 à 1100 €
Changement d’une prise électrique50 à 75 €
Ajout d’une prise électrique70 à 120 €
Installation d’un interrupteur différentiel80 à 175 €
Installation d’une VMC
(modèle VMC simple flux auto réglable ou hygro réglable)
600 à 1100 €
Installation d’interphone
(modèle entrée et moyen de gamme)
600 à 1 000 €
Tarif horaire d’un électricien qualifié40 à 50€ / heure

Comment savoir si votre installation électrique est à refaire complètement ou partiellement ?

Avant de vous lancer dans une rénovation électrique et pour être certain.e que votre installation électrique respecte ou ne respecte pas les normes actuelles, voici 3 points à vérifier :

1 – Avez-vous un interrupteur différentiel de coupure générale 30mA ?

Dans les installations électriques aux normes, il est incorporé dans le tableau électrique : on parle de différentiel de coupure générale. Vous pouvez avoir à la place un disjoncteur différentiel. Ce système de sécurité (obligatoire depuis 2003) protège les personnes (et les appareils s’il s’agit d’un disjoncteur différentiel) s’il détecte un courant de fuite.

2 – Y’a-t’il un tableau électrique différentiel ?

Les tableaux électriques à fusibles sont interdits depuis 2016. Le remplacement du tableau électrique protège votre logement en cas de court-circuits ou surcharge de votre installation électrique.

3 – Votre installation électrique est-elle reliée à la terre ?

Pour le savoir, regardez dans votre tableau électrique et cherchez s’il existe un fil électrique de couleur « jaune et vert » qui sort du tableau et est relié à un élément externe. Ce câble permet d’évacuer les éventuelles fuites de courant. Autre méthode (mais moins fiable) : regarder le type de prises électriques présentent dans le logement. Si elles n’ont toutes que 2 trous alors cela peut signifier qu’aucune n’est reliée à la terre et que la mise à la terre n’a pas été fait au niveau du tableau électrique.

Si ces 3 points n’étaient pas respectés, une rénovation électrique complète s’impose à vous !

Autre moyen d’avoir un avis rapide: de quand date l’installation électrique ?

Si votre installation électrique a été réalisée avant 1974, et qu’aucune rénovation n’a été faite depuis, votre installation électrique est très probablement dangereuse. En effet, avant cette date aucun contrôle n’était obligatoire à la mise en service et aucune norme n’était en vigueur.. Une rénovation électrique totale s’impose donc.

Par contre, 1991 marque l’arrivée des 1ères normes d’installation électriques avec notamment la nécessité d’installer un disjoncteur différentiel 30 mA et la mise en place d’un circuit de terre. Une rénovation électrique partielle pourrait donc suffire avec en priorité le remplacement du tableau électrique à fusibles par un tableau électrique différentiel.

Besoin d’un électricien professionnel disponible près de chez vous ?

Retour haut de page