Isolation en ouate de cellulose

Obtenue à partir de papier journal recyclé, la ouate de cellulose est défibrée et broyée, avant de subir divers traitements (gypse, sel de bore, sel de sodium, de calcium, bauxite…) afin de résister aux moisissures, insectes et au feu.

Se présentant le plus souvent en vrac, cet isolant nécessite l’intervention d’un professionnel qui pourra le projeter à sec (isolation des combles ou en caissons de murs à ossature), le projeter dans une version humidifiée (pour des applications verticales) ou enfin l’insuffler sous pression dans des caissons fermés. Ces modes de pose présentent l’intérêt de s’immiscer dans les moindres interstices et donc d’offrir un « manteau isolant » particulièrement efficace pour une pose en intérieur. Notons qu’il existe également des panneaux de laine de cellulose texturée, plus simples à poser.

La ouate de cellulose possède des propriétés intéressantes en terme de déphasage (temps que la chaleur va mettre à pénétrer à l’intérieur de la maison). Le confort d’été sera supérieur pour une maison isolé avec de la ouate en comparaison de la laine de verre.

isolation en ouate de cellulose

Performance de la ouate de cellulose en isolation

Coefficient de conductivité thermique (en W/m.°C) : 0,035 à 0,040 (vrac) ; 0,039 (panneau)
Masse volumique 35 à 45 kg/m3 (vrac) ; 70 à 100 (panneau)

Enfin, la ouate de cellulose possède aussi des propriétés intéressantes en terme de déphasage (temps que la chaleur va mettre à pénétrer à l’intérieur de la maison). Le confort d’été sera supérieur pour une maison isolée avec de la ouate en comparaison à de la laine de verre.

1 réflexion sur “Isolation en ouate de cellulose”

  1. Râdieux Environnement

    La ouate de cellulose possède aussi des propriétés intéressantes en terme de déphasage (temps que la chaleur va mettre à pénétrer à l’intérieur de la maison). Le confort d’été sera supérieur pour une maison isolé avec de la ouate en comparaison de la laine de verre.

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page