Les 8 travaux de rénovation énergétique : ordre, priorité, globale ou par étapes

renovation energetique de la maison

Qu’elle soit réalisée par étapes ou de manière globale, votre rénovation énergétique doit être priorisée en fonction des gains énergétiques attendus, de vos objectifs de performance énergétique (étiquette DPE) et bien entendu du prix / budget que vous pourrez y allouer. Nous vous rappelons qu’un bilan énergétique s’impose pour déterminer l’ordre de priorité de vos travaux énergétiques. Voici les points essentiels pour mener à bien votre rénovation thermique et énergétique.

A titre informatif, voici les travaux de rénovation énergétique les plus réalisés depuis 2018 (source Ademe) :

  • 38% des particuliers engagent des travaux d’isolation,
  • 26% changent leur chauffage,
  • 24% remplacent de fenêtres,
  • la ventilation (VMC),
  • l’eau chaude sanitaire (chauffe eau ou cumulus) solaire et non solaire.

Ordre, priorité et les 8 travaux à prendre en compte dès le début de votre projet de rénovation énergétique

Il n’existe pas d’ordre ou de priorité dans les travaux de rénovation énergétique.

On entend souvent que l’isolation est le chantier prioritaire; hors dans les maisons ou appartements où le système de chauffage est très vétuste (comme les anciens convecteurs électriques type « grille pain » ou encore de vieille chaudière à fioul), nous conseillerions plutôt de commencer par ce poste. Avec un prix bien inférieur à une isolation complète, un chantier souvent beaucoup plus rapide et simple, le changement de chauffage assurera dans cet exemple une réduction importante de la consommation / facture énergétique et vous aurez un retour sur investissement bien plus rapide.

Autre exemple, les fenêtres à simple vitrage sont à changer d’urgence aussi bien pour un confort thermique qu’acoustique ou de sécurité.

Nous conseillons donc de prendre aussi en compte la vétusté des équipements et l’urgence de leur rénovation.

Voici tous les travaux d’amélioration énergétique que vous pouvez réaliser en une fois ou par étape.

1 . Travaux d’isolation renforcée (dont isolation des combles)

2 . Étanchéité à l’air,

3 . VMC adaptée (ventilation mécanique) : simple ou double flux.

4 . Chauffage et production d’eau chaude optimisée

5 . Fenêtres performantes

6. Climatisation et refroidissement (limitez les climatiseurs au profit des pompes à chaleur réversibles pour produire votre chauffage)

7. Éclairage (privilégiez les LED)

8. Eau chaude sanitaire (chauffe eau).

renovation energetique : quels travaux ?

Rénovation énergétique globale ou par étapes ? Tous nos conseils !

Pour votre projet de rénovation énergétique et afin d’optimiser votre investissement, nous vous conseillons de traiter chaque poste de manière la plus performante possible, plutôt que de traiter tous les postes partiellement. Il n’y a donc pas de réponse toute faite entre rénovation énergétique globale ou par étapes.

De plus, une rénovation énergétique partielle appelée aussi « rénovation énergétique par étapes » doit être réfléchie dans son ensemble. De sa conception au choix des artisans RGE qualifiés et sachant travaillés en équipe.

En effet, sans une vision globale dès le début du projet vous risquez de tarir le gisement d’économies d’énergie de votre rénovation.

Si vous optiez pour une rénovation énergétique par étapes, suivez de près la réalisation, la cohérence et la faisabilité des prochains travaux.

Par exemple, si vous rénoviez votre façade avec isolation par l’extérieur dans un 1er temps sans rénover vos fenêtres / menuiseries, assurez vous que vous pourrez le faire dans un second temps en imposant au façadier une réflexion sur les ponts thermiques entre son intervention et celle future du menuisier. En effet, dans une rénovation énergétique complète, nous posons d’abord les fenêtres puis nous effectuons les travaux d’isolation par l’extérieur. En pratiquant l’inverse, assurez de la bonne étanchéité à l’air pour vos prochains travaux de changement de fenêtres.

Étape essentielle dans toute rénovation énergétique : l’étanchéité à l’air

Les travaux d’étanchéité à l’air et de ventilation de votre habitat sont trop souvent « oubliés » car peu visibles puisque cachés sous un parement extérieur (crépis ou bardage) ou revêtement intérieur (placo par exemple).

Hors ces travaux sont les garants d’une bonne isolation (intérieure ou extérieure ITE) de l’enveloppe d’un bâtiment, que ce soit une maison ou un immeuble. Votre isolation ne sera utile et optimale qu’avec une bonne étanchéité.

Ainsi, le trio « isolation + étanchéité + ventilation » est à traité en une fois et dans les règles de l’art (artisans certifiés et qualifiés et travaillant mains dans la main les uns avec les autres).

En matière d’isolation et de ventilation, nous vous conseillons de porter une attention particulière lors de la rénovation de maison ancienne (pierre, pisé,…) pour veiller à bien choisir les matériaux perspirants (appelés aussi ouverts) et souples, qui permettent de rénover tout en conservant les qualités intrinsèques du système constructif originel. Consultez notre dossier « les pièges à éviter pour la rénovation d’une maison ancienne » : https://architecteo.com/renovation-maison-ancienne.html

Enfin, la réglementation thermique en vigueur vous impose des performances thermiques et isolantes pour chacun des matériaux.

Retour haut de page