Maison en bois passive : construction d’une maison passive par MCP

Maison contemporaine passive en bois – Maison en bois préfabriquée en usine

maison passive bois
Maison de ville, passive et en bois

Cette construction passive a nécessité 3 jours de préfabrication des panneaux / modules bois en atelier puis 15 jours pour le montage.

Le volume habitable de cette maison passive, simple et compact, est implanté en limite nord afin de dégager une grande façade sud.

Un long patio ombragé par une treille végétale joue le rôle d’espace transitoire entre la rue et le jardin, entre la partie habitable et les annexes.

L’implantation de la maison crée un front urbain épais tout en gardant des percées visuelles vers les jardins. Un muret en pierre marque la limite publique, assoit les bâtiments et protège les façades.  Le corps principal bâti en ossature bois est recouvert d’un bardage bois à claire-voie en douglas pigmenté. Des panneaux colorés viennent personnaliser la maison. Des stores à lames orientables protègent du soleil.

Arrivée des panneaux bois sur le chantier
Arrivée des panneaux bois sur le chantier

Des modules de 8 x 2,80 m assemblés par vis et tirefonds. Quant il sorte des ateliers, l’élément constituant le mur extérieur se compose, de l’extérieur vers l’intérieur : du bardage horizontal (lame de 23 x 48 mm) à claire voie (jour de 12 mm) en Douglas (traité en autoclave sans arsenic et pigmenté dans la masse) vissé sur un litaunage de 40 x 40 mm (vide d’air de 4 cm) ; d’un pare-pluie, d’une couche de 50 mm d’isolant en laine de verre fixée entre tasseaux de 50 x 50 mm ; de l’ossature porteuse (montants de 45 x 145 mm espacés tous les 60 cm) intégrant 150 mm de laine de verre et contre ventée par des panneaux d’OSB de 10 mm, et enfin, du pare-vapeur. Ne reste plus à poser sur le chantier qu’une deuxième couche croisée de 50 mm de laine de verre et en finition, les plaques Cleaneo de Knauf.

Des besoins en chauffage inférieurs à 15 kWh/m² par an. La seule présence des habitants, l’énergie dissipée par l’éclairage et les appareils domestiques suffisent à chauffer la maison.

Panneaux solaires en toiture : production d'eau chaude et éléectricité
Panneaux solaires en toiture : production d’eau chaude et électricité

L’enveloppe est sur-isolée : trois couches d’isolant en façade (U = 0.19 W/m².K), 40cm d’isolant en toiture (U = 0.10 W/m².K), 28cm sous dalle basse (U = 0.10 W/m².K), menuiseries bois-alu triple vitrage (Uw = 0.8 W/m².K), ventilation double-flux avec échangeur, chauffage assuré par pompe a chaleur sur air extrait.

Les tests d’étanchéité à l’air montrent que le taux de perméabilité est de 0.6 vol/h sous 50 Pa .  Ce résultat a été obtenu en apportant un soin tout particulier à la continuité du pare-vapeur au droit des murs, des angles, en périphérie des ouvertures…

L’eau chaude sanitaire est assurée par 6 m2 de capteurs solaires thermiques en toiture.

 

 

Qui a construit cette maison en bois passive ?

Groupe MCP Promotion
7 rue Pascal
Europarc parc du chêne
69500 BRON
Tél. 04 72 81 42 82

Retour haut de page