Rénovation d’une maison en galets à Saint Hilaire du Rosier (38)

Cette rénovation à pour but de transformer une ruine en maison écologique passive, en conservant le caractère du bâtiment existant :

– Création de larges ouvertures en double hauteur au sud
– Réutilisation des galets existant en parement des murs créés
Isolation Ouate de cellulose
– Menuiseries extérieures en bois naturel
– Utilisation du bois en mur à ossature et claustras
– 2 panneaux solaires en toiture pour production d’eau chaude sanitaire
– chauffage écologique (chaudière bois déchiqueté)
– Assainissement autonome naturel (système d’épandage à faible profondeur)
– Récupération des eaux pluviales dans une citerne enterrée, réutilisation en eaux grises pour les sanitaires.

Située en zone agricole et entourée de vergers, cette maison traditionnelle comporte un ancien séchoir à grains et un appentis : ils sont reconstruits en ossature bois, en référence aux séchoirs traditionnels présents dans la région : bois naturel et façade de claustras ajourés, intégrant le garage et une terrasse couverte au 1er étage.

Etat des lieux – AVANT RÉNOVATION

La maison ancienne grange avant les travaux de rénovation

Projet de réhabilitation / rénovation – APRÈS RÉNOVATION

Projet 3D de la maison après rénovation

Enregistrer

Nous attirons votre attention sur les spécificités techniques liées à la rénovation de maison ancienne (en pisé, galet, terre, pierre) : remontées capillaires, ventilation, étanchéité à l’air sont des sujets à traiter en priorité pour ce type de maisons. En effet, les systèmes constructifs anciens nécessitent une attention particulière sur le choix des matériaux et les techniques opératoires de rénovation, consultez notre dossier spécial : « Rénovation de maison ancienne : les 5 pièges à éviter« .

Retour haut de page